top of page

Supervision

 

 

 

Dans le cadre d’une supervision systémique, Gaby Radermacher réfléchira avec vous à vos questions et difficultés professionnelles, ce qui contribue à  garantir la qualité de votre travail et à renforcer votre bien-être personnel.

La supervision peut se passer au sein de divers cadres :

  • Dans le cadre individuel, nous chercherons à élucider vos préoccupations professionnelles, à développer de nouvelles perspectives et des stratégies de solution.  Vos préoccupations peuvent aussi bien concerner le contact professionnel avec vos clients/consommateurs/bénéficiaires comme votre propre développement professionnel  et/ou l’exercices professionnel au sein d’un domaine d’activités.

  • Au sein d’une supervision d’équipe l’axe de travail cernera votre mission et la façon dont vous la traduisez au niveau de la collaboration et de la communication au sein de votre équipe en portant l’attention au fonctionnement et à la dynamique de groupe. Nous analyserons vos pratiques professionnelles et développerons des stratégies  menant au résultat souhaité. 

  • La supervision de cas offre un espace d'analyse des situations difficiles rencontrées dans votre travail. Aussi bien en supervision individuelle qu’en supervision d’équipe, nous développerons de nouvelles stratégies d’approche élargissant votre répertoire d’action.  

  • La supervision de direction a pour objectif de vous soutenir dans votre tâche et votre rôle de leader-gestionnaire. Elle s’avère particulièrement intéressante et efficace en situation de changement au sein de votre organisation.

  • La supervision implique toujours un regard analytique de l'organisation, cadre qui structure et influence largement votre champ de travail.

La supervision s’adresse aux organisations et travailleurs du monde médical, psychosocial, juridique, de l’enseignement et de l’éducation, qu’ils soient novices ou chevronnés dans leur profession.

"La suprême récompense du travail n'est pas ce qu'il vous permet de gagner, mais ce qu'il vous permet de devenir" John Ruskin.

bottom of page